Vous êtes présentement sur le site de l'édition 2015. Veuillez visiter le site courant de la Fête de la culture.

Imprimer

Un débat #CultureShock:

Faits indéniables contre vérité proverbiale

Le 20 novembre, la Fête de la culture et CAPACOA ont présenté un débat de type Oxford sur, d’une part, les retombées économiques ou guidées par les données et, d’autre part, les retombées intrinsèques de la participation aux arts et à la culture. 

Ce débat d’idées a été animé par Simon Brault, O.C., O.Q., directeur et chef de la direction du Conseil des arts du Canada. Alain Dubuc, O.C., journaliste économique primé de La Presse a opposé Shawn van Sluys, directeur général de la Musagetes Foundation.

La motion à débattre étati la suivante : "La pleine appréciation des arts et de la culture par la société passe par la mise en évidence de leur impact à l’aide de faits indéniables."

Cette rencontre s’inscrit dans le premier Sommet CKX (Community Knowledge Exchange Summit) organisé par la Fondation Trillium de l’Ontario, les Fondations communautaires du Canada et un réseau de partenaires toujours plus nombreux.

Le débat, un événement extrêmement instructif, a lancé la discussion sur notre compréhension et notre évaluation de l’importance de la participation aux arts et à la culture et des retombées pour les citoyens et les collectivités canadiennes de toute taille. Jetez un coup d'oeil sur le débat au lien youtube ci-dessous.

Pour en savoir plus sur CKX et le Sommet, consultez le site www.ckx.org.


Participants

Simon Brault, O.C., O.Q.directeur et chef de la direction du Conseil des arts du Canada

Simon Brault assume la direction générale du Conseil des arts du Canada pour un mandat de cinq ans, depuis le 26 juin 2014. Simon Brault a accédé au poste de directeur et chef de la direction avec une grande connaissance du Conseil, puisqu’il a occupé le poste de vice-président du conseil d’administration de 2004 à 2014.

Actif au sein du milieu culturel depuis plus de 30 ans, Simon Brault a mené plusieurs projets d’envergure. Directeur administratif puis directeur général de l’École nationale de théâtre du Canada, il a notamment coordonné l’ambitieux projet de restauration du Monument-National.

En plus d’occuper des postes clés au sein d’organismes nationaux, il a participé activement à d’importantes initiatives, notamment au Forum d’action des milieux culturels de la Métropole, au comité d’orientation du Chantier de l’économie sociale, au Sommet de Montréal, au Rendez-vous novembre 2007 Montréal Métropole culturelle et à l’initiative de l’Agenda 21C de la culture au Québec. Instigateur des Journées de la culture, il a aussi été membre fondateur de Culture Montréal et président élu de l’organisme de 2002 à 2014.

Conférencier recherché, Simon Brault a prononcé de nombreux discours portant sur les contributions économiques et sociales des arts et de la culture sur plusieurs tribunes nationales et internationales.

En 2009, son premier essai intitulé Le facteur C : l’avenir passe par la culture (La Presse / Éditions Voix parallèles) explique l’émergence spectaculaire des préoccupations culturelles dans l’arène publique. Le vibrant argumentaire du Facteur C connait un vif succès, et, en 2010, Cormorant Books publie la traduction anglaise de ce livre sous le titre No Culture, No Future.

Simon Brault a reçu plusieurs distinctions pour son engagement envers la reconnaissance sociale des arts et de la culture. Officier de l’Ordre du Canada, Officier de l’Ordre national du Québec, « Fellow » de l’ordre des CGA et de l’ordre des CPA, il a reçu le Prix Keith-Kelly 2009 pour le leadership culturel.

Alain Dubuc, O.C.Journaliste, auteur et éditeur 

Alain Dubuc est, depuis le printemps 2004, chroniqueur à La Presse. Il a été président et éditeur du quotidien Le Soleil, de Québec, de 2001 à 2004. Il avait auparavant occupé le poste d’éditorialiste en chef au quotidien La Presse depuis 1988.

Économiste de formation, il a été lauréat de nombreux prix, dont le Prix national de journalisme, en 1999, le Concours canadien de journalisme en 1989, le prix Hyman Solomon d’excellence journalistique en 2009, décerné par l’Association des économistes du Québec pour l’ensemble de sa carrière. Il a publié cinq livres, dont « Éloge de la richesse », en 2006 et « Portrait de famille, 14 vrais ou faux mythes québécois. Il a été nommé officier de l’Ordre du Canada en 2011.

 

Shawn van Sluys Directeur général,  Musagetes Foundation

Shawn Van Sluys est directeur exécutif de Musagetes, un organisme philanthropique qui expérimente de nouvelles façons de rassembler les communautés autour des arts et de la créativité dans de petites villes canadiennes et européennes. La mission de cet organisme est d'offrir une place prépondérante aux arts au sein de la société et dans les communautés.

En janvier 2009, Shawn Van Sluys a rejoint Musagetes à titre de premier directeur exécutif. Avant cette nomination, il avait été le premier Directeur exécutif de l'Organisation des Directeurs des Musées d'Art du Canada, un organisme national au service des Arts qui représente 85 directeurs de musée. Shawn a étudié l'histoire de l'art à l'Université de Lethbridge avant d'occuper le poste de directeur des relations publiques à la Southern Alberta Art Gallery. Il est également vice-président du Guelph Jazz Festival et de la Ammirato Culture House à Lecce, en Italie. En tant que membre de l'équipe de Direction de l'International Institute for Critical Studies in Improvisation (IICSI) à l'Université de Guelph, il y dirige le groupe de travail de recherche sur la pratique.